14.12.2021 – Strasbourg

« Monsieur le Président, 2022, Année européenne de la jeunesse. Il y aurait mille justifications. Je voudrais simplement évoquer que les jeunes portent plus que leur part dans cette pandémie.

Non seulement ont-ils été comme nous confinés et leur vie sociale grandement restreinte, alors même que les risques pour leur santé étaient bien moindres. Ce sera aussi à eux de rembourser les dettes qui sont faites pour que nos sociétés ne s’effondrent pas sous les conséquences économiques de la pandémie.

Cette responsabilité que nous faisons peser sur eux exige de nous une confiance accrue quant à la façon dont cet argent est dépensé. Aussi est-ce une bonne chose d’avoir intitulé l’instrument «NextGenerationEU». Un rappel constant et une boussole. Il est en effet impératif que ces 800 milliards construisent l’avenir et misent donc sur les transitions verte et numérique.

Lors de mes diverses rencontres avec les jeunes dans le cadre de la conférence sur l’avenir de l’Europe, ils m’ont dit à chaque fois qu’il faudrait qu’à l’école, ils apprennent plus sur l’Union européenne. Cette demande était liée à l’expression de deux besoins: comprendre tout ce que notre Union leur apporte et comprendre nos différences historiques, mais surtout aussi ce qui nous unit. Répondons donc à cette demande. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.