10.11.2021 – Bruxelles

« Dans un monde où la désinformation prend une ampleur de plus en plus effrayante. Défendre les journalistes et protéger leurs capacités à effectuer un travail d’investigation est devenu plus que jamais un acte de défense de la démocratie qui ne peut survivre à l’absence d’informations fiables pour les citoyens.

Il est donc primordial – comme nous le demandons dans ce rapport – d’empêcher que les puissants n’utilisent nos propres lois pour des poursuites judiciaires abusives à l’encontre des journalistes. Ces poursuites abusives prennent généralement beaucoup de temps, impliquent des coûts élevés pour le défendeur et entraînent souvent des dommages à sa réputation. Le plaignant utilise généralement ce processus pour tenter de mettre le défendeur vraiment en faillite. Il en résulte inévitablement un effet dissuasif sur la liberté d’expression et l’accès à l’information puisque de nombreux journalistes finissent par s’autocensurer. L’inégalité des ressources entre le plaignant et le défendeur est incommensurable. Il faut absolument y remédier !

Ce rapport du Parlement a pour but de fournir à la Commission des pistes pour une proposition législative pour mettre fin à une pratique inacceptable, sanctionner les abus et réellement protéger les victimes. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.