14.09.2021 – Strasbourg

Mon intervnetion en session plénière à Strasbourg le 14 septembre 2021 sur la situation en Afghanistan

« L’Afghanistan a, ces 20 dernières années, vu des progrès formidables en matière des droits des femmes et des filles : éducation, santé, participation à la vie civique et politique. Jamais je n’accepterai l’affirmation de certains que ces efforts ont été en vain. Il faut aujourd’hui faire dépendre l’aide au développement, entre-autres, des droits des femmes et des filles. Les actions des talibans disent autre chose que leurs discours officiels ; or seules les actions comptent !

L’Afghanistan était et reste un pays dépendant de l’aide humanitaire. Cela doit être une préoccupation ; c’est pourquoi un lien avec le régime en place est indispensable. De même ce lien est nécessaire pour permettre d’évacuer ceux que nous voulions évacuer et qui sont encore bloqués en Afghanistan.

L’Union européenne n’a pas été à même de faire ce qu’elle aurait voulu – de faire ce qui était son devoir. Faute de moyens ! Face à cette impuissance, il est grand temps que l’Union européenne se réveille et se donne les moyens de défense de ses ambitions. Quand on est dépendant, on n’est pas souverain. Aucune nation européenne – isolée – n’a les moyens de jouer un rôle vraiment déterminant sur cette scène mondiale. Seule une politique extérieure commune et des forces de défense communes nous rendront aptes à agir et nous redonneront notre crédibilité. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.