11.3.2021 – Bruxelles

Mon intervention en session plénière à Bruxelles le 11 mars 2021 sur la situation dans l’est de la République démocratique du Congo et l’assassinat de Luca Attanasio, ambassadeur d’Italie, et de son entourage.

« Madame la Présidente, les assassinats de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et des personnes qui l’accompagnaient nous révoltent profondément. Nos pensées vont à leurs familles.

Cette tragédie met en relief la détérioration des conditions de sécurité dans le pays. Les groupes rebelles à la poursuite du contrôle des ressources naturelles sont responsables de kidnappings, assassinats, tortures, violences sexuelles, femmes et enfants étant les cibles principales parmi les civils. Cette situation de détresse a fait fuir un grand nombre de personnes: les Nations unies évoquent 67 000 personnes déplacées. Une situation humanitaire catastrophique, une aide humanitaire quasiment impossible. Tout ceci alors que le rapport des Nations unies publié, déjà en 2010 reste largement sans effet, les recommandations n’ayant pas été implémentées. L’impunité est d’autant plus grave qu’elle porte une part de responsabilité dans la poursuite des atrocités.

D’où notre demande pressante, dans cette résolution, que les enquêtes soient menées, que les coupables soient poursuivis, et que tant la justice de la RDC que la justice internationale jouent leur rôle et que l’Union européenne utilise son mécanisme de sanctions. « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.