11.2.2021 – Bruxelles

Mon intervention en session plénière à Bruxelles le 11 février 2021 sur la situation des droits de l’homme au Kazakhstan.

« Madame la Présidente, Monsieur le Commissaire, la situation difficile des droits de l’homme au Kazakhstan n’est pas nouvelle. Si toutefois elle constitue aujourd’hui l’une de nos urgences, c’est que ces dernières semaines la situation générale s’est encore détériorée, avec une répression accrue des organisations de la société civile et des restrictions sévères imposées à la liberté d’expression.

Les organisations de défense des droits de l’homme travaillant au Kazakhstan ont été soumises à des pressions et à des sanctions croissantes de la part des autorités, et de nombreux journalistes sont poursuivis.

Or, dans l’Union européenne, nous avons d’autant plus la responsabilité de ne pas nous taire face à de telles dérives que nous avons signé avec le Kazakhstan un accord de partenariat et de coopération renforcé – accord entré en vigueur en mars dernier. Cet accord implique que les relations économiques et politiques plus étroites entre le Kazakhstan et l’Union européenne reposent sur des valeurs communes, et le Kazakhstan s’est engagé dès lors à des réformes démocratiques concrètes.

Nous estimons dans cette assemblée qu’il est temps que le Kazakhstan tienne ses engagements par rapport à l’Union européenne. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.