09.06.2021 Strasbourg

Mon intervention en session plénière à Strasbourg le 9 juin 2021 sur la situation de l’état de droit dans l’Union européenne et application de la conditionnalité

« Il y va de la crédibilité de l’Union européenne. Il y va de l’état de droit. Il y va de la confiance des citoyens dans l’Union européenne et même de leur confiance en la justice.

Des gouvernements au sein de notre Union mettent en place des systèmes qui bafouent la démocratie : des systèmes judiciaires qui perdent leur indépendance, des paysages médiatiques absorbés par le pouvoir, une corruption tentaculaire qui enrichit ceux au pouvoir et leurs amis… c’est l’argent des citoyens européens qui souvent remplit leurs poches.

Si j’ai honte quand je lis dans le NY Times qu’il y a dans notre Union des pays qui ne peuvent plus vraiment être qualifiés de démocraties, je sais aussi que nous nous sommes donné les moyens législatifs d’y remédier. Couper les fonds européens aux pays qui vont à l’encontre de l’état de droit est un de ces moyens. À la Commission maintenant d’être transparente et de le mettre en œuvre.

J’ai confiance dans les Institutions européennes – tout comme nombre des citoyens de l’Union. Le défi aujourd’hui est énorme. Le mécanisme de la conditionnalité en vigueur depuis le 1er janvier doit – comme le demande le Parlement – être appliqué au plus vite.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.