29.1.2020 – Bruxelles

Mon intervention en session plénière à Bruxelles le 29 janvier 2020 sur la situation humanitaire urgente dans les îles grecques, en particulier celle des enfants – garantir la protection, la relocalisation et le regroupement familial.

« Nous sommes en Europe, au XXIème siècle, nous sommes dans l’Union européenne. J’ai l’honneur d’être la rapporteure, dans cette enceinte, du rapport sur la situation des droits de l’homme dans le monde. Nous sommes une Union qui défend les valeurs de dignité humaine, également au-delà de ses frontières, et qui exige beaucoup de ses partenaires internationaux, ce dont je suis fière.

Or, comment pouvons-nous nous arroger le droit de critiquer la façon dont d’autres pays, sur d’autres continents, traitent leurs migrants quand dans l’Union européenne, il y a des îles où la situation des enfants migrants nous oblige à parler de crise humanitaire.

Je le répète, nous sommes en Europe, au XXIème siècle, et il est intolérable que la solidarité de tous, dans l’Union, ne soit pas une évidence quand des enfants pataugent dans la boue et le froid. Ce n’est pas un problème uniquement grec, ce n’est pas un problème uniquement des pays du pourtour méditerranéen, il est de notre responsabilité à tous de garantir une situation décente à ces enfants. Nous devons nous donner les moyens de garantir, au sein de l’Union, cette solidarité puisque manifestement, elle ne se fait pas de manière naturelle et libre. La solidarité au sein de l’Union se fait dans les deux sens: on ne peut y prétendre que si on est soi-même prêt à la donner: tu ne donnes pas, alors tu ne reçois pas non plus. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.