26.11.2020 – Bruxelles

Mon intervention en session plénière à Bruxelles le 26 novembre 2020 sur les violations répétées des droits de l’homme en Biélorussie, en particulier l’assassinat de Roman Bondarenko.

« Monsieur le Président, parfois, il nous faut un visage pour abolir la distance. Aujourd’hui, c’est le visage de Roman Bondarenko. Roman avait 30 ans, Roman était professeur, il était artiste, il avait une famille. Comme des centaines de milliers d’autres Biélorusses, il a marqué son opposition au pouvoir en place de manière tout à fait pacifique. Et comme des milliers d’autres Biélorusses, simplement pour avoir manifesté son désaccord, il a subi injustices et violences. Ils sont si nombreux à avoir été arrêtés, battus, torturés, violés. Roman est mort des coups qui lui ont été infligés. Comme lui, d’autres sont morts et d’autres encore ont disparu.

Nous ne cesserons pas, dans l’enceinte de ce Parlement, de dénoncer les violations des droits de l’homme sous le régime de Loukachenko et nous continuerons à soutenir le peuple biélorusse dans sa lutte pour de nouvelles élections libres et justes. Les sanctions européennes doivent être élargies. Les soutiens à la société civile, aux journalistes et aux défenseurs des droits de l’homme doivent être amplifiés.

Notre prochain rendez-vous avec le peuple biélorusse sera la remise du Prix Sakharov, un honneur pour le Parlement européen. Vive les Biélorusses! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.